Latest...

Kaïssa en Concert à l’IFC de Yaoundé : Un Véritable Délice (Slideshow)

This slideshow requires JavaScript.

Kaïssa, La lionne de la musique camerounaise a rugie dans la soirée du 20 Octobre 2012 dans la salle de spectacle de l’Institut Français du Cameroun à Yaoundé.

Dans une salle pleine à craquer, les Yaoundéens ont eu le bonheur de prendre part à cette communion avec l’artiste qui se produisait véritablement pour la première fois devant le public de sa ville natale. Ceux qui ont eu la chance de se procurer un ticket pour l’évènement ont été comblés, car la prestation de Kaïssa était un véritable délice.

Kaïssa, introduite sur scène dans un noire presque absolu, s’est annoncée au publique sur un numéro acapella qui démontrait toute la puissance et la splendeur de ses cordes vocales. Ensuite, la lumière des projecteurs s’est progressivement intensifiée pour révéler la lionne dans une tunique orange avec fente  sur le côté qui révélait ses longues jambes décorées aux perles et accessoires africains. Dressée sur des chaussures hautes avec des cheveux au vent, la lionne s’est  ainsi présentée a son publique prête à rugir.

Pendant une heure et trente minutes, Kaïssa a comblé le public qui pour la majeure partie venait la découvrir pour la première en concert. En véritable bête de scène, Elle a gratifiée le publique d’un mélange de titres issus de ses deux premiers albums « Looking There » et « I Am So Happy ».

Read your magazine online

En plus de son entrée sur scène, Les autres temps fort de la soirée furent l’interprétation des titres « Fanta », un hommage à Salif keita et aux cantatrices mandingues qui une fois de plus a mis en exergue la puissance des cordes vocales de Kaïssa, et « Makala Ma Mbassi » (Beignet Mais), un cri de révolte contre la pratique de l’excision qui persiste encore dans certains pays africains. Les autres titres couverts pendant la soirée (Mboa, I am so happy, Ndipita, Mamelodie etc.) l’ont été avec des sonorités et des harmonies parfaites grâce a la dextérité de l’orchestre qui l’accompagnait composée aux chœurs de Gaëlle Wondjè, Bibiane Sadey et Patrice Essomè, d’Arthur Manga à la guitare basse, Denis Moussinga aux claviers, Martien Oyono aux guitares et Haoussa Drums à la batterie. Ces derniers étaient tous vêtus de blanc, signe à la fois de joie et de peine

© Cameroon Traveler Magazine

selon l’artiste.

Le concert a débuté par un intro-lude de la jeune Bibiane Sadey, qui simplement à l’aide de sa guitare acoustique et de sa voix a

émerveillé public attentif et appréciateur. L’interlude a été assuré par Gaëlle Wondjè, qui a démontré la promesse de son talent devant un public acquis.

Kaïssa a a terminé la soirée en remerciant les organisateurs (Julien Mbia et le Love Jones Entertainment, Orange Cameroun et l’Institut Français du Cameroun) qui lui ont ainsi permis de réaliser un vieux rêve, celui de se produire devant sont publique. Elle a promis de revenir plus fréquemment, une promesse qui ne déplaira pas au public qui était présent au soir du 20 octobre, et à ceux qui n’ont pas pu assister à ce concert.

G. Pichop à Yaoundé Pour Cameroon Traveler Magazine

 

About Cameroon Traveler (96 Articles)
Travel and Tourist Enthusiast

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Kaïssa Doumbè En Concert Au Cameroun « The Cameroon Traveler Magazine: Cameroon tourism, travel, lifestyle and leisure guide

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 9,017 other followers