Latest...

K-Tino: La femme du peuple s’ouvre à Cameroon Traveler

K-Tino: 7e Ciel Cover

K-Tino: 7e Ciel Cover

Moi je ne suis ni pour Sam Mbende ni pour Mme Ngaska. Ils doivent s’entendre sils veulent le bien des artistes.

CATHERINE ASSOO NGOUA, la quarantaine entamée, est toujours égale à elle-même. Dans un style qui lui est propre, K-TINO s’est confiée à votre magazine (Lisez-Le magazine en line ici) pour discuter des problèmes actuels du monde du showbiz camerounais, mais aussi de sa vie privée.

CTM: On vous a perdu de vue, en fait que devient K-TINO ?

K-TINO: Je suis toujours K-Tino, la femme du peuple, née à Yaoundé, fille tsinga, de mère Fong. Mon père est décédé depuis 1968. Jai eu un frère qui est également décédé en 2007. Je suis mariée et mère de 5 enfants. Je réside actuellement au Gabon, je suis a cheval entre le Gabon, le Cameroun et la France parce que j’ai des intérêts dans ces 3 pays. En fait j’ai fait un choix de vie, la femme doit penser aussi à faire une vie de famille. Je ne vais pas passer toute ma vie sur les planchers à chanter. Il faut penser à l’ avenir. Ces enfants que j’ai eu à mettre au monde, je ne les ai jamais encadrée parce que je passe le temps aux répétitions et autres. Tout cela est bien beau mais à la fin…

K-Tino et son Epoux

K-Tino et son Epoux

CTM:Une rumeur a fait état de ce que vous divorciez.

K-TINO: Je suis désolée c’est de la désinformation. Les gens qui parlent ne sont pas mieux placés que moi. K-Tino n’a jamais divorcée. Je suis mariée depuis 6 ans.

K-Tino et son équipe

(c) Camfoot

CTM: Alors y a-t-il une touche K-TINO dans le style Amazone et autre Lady ponce ?

K-TINO: Quelque part il ya toujours quelqu’un qui amène l’autre à faire quelque chose. Ce que je ne comprends pas dans cette question, c’est que vous parliez de Amazone, pourquoi elle, et non pas Véronique Facture et les autres ? Il y a plein d’autres artistes comme ma fille qui chante et qui chante bien. Moi je n’ai jamais écouté la musique d’Amazone. [NDLR: Véronique est malheureusement décédée quelque temps après cet interview. Paix à son âme.]

CTM: Comment se porte le Bikutsi Camerounais ?

K-TINO: [Rire]. Je ne sais pas, je ne suis pas bien placée. Sauf que quand je l’écoute, il faut faire attention. C’est trop informatisé. Il faut faire gaffe. Moi je ne reconnais plus le bikutsi dedans. C’est le temps je K-Tino sur Scenecomprends. Mais si ce que les petites sœurs font c’est le commerce.

CTM: Comment voyez-vous ce qui se passe entre la CMC et la SOCAM

K-TINO: Vraiment, je ne sais pas ce qu’ils discutent. Et moi je pense que c’est d’abord l’intérêt personnel que les gens recherchent. Et moi je ne suis ni pour Sam Mbende ni pour Mme Ngaska. Ils doivent s’entendre s’ils veulent le bien des artistes. En ce qui me concerne, je ne sais même pas si on paie les droits d’auteur au Cameroun. Si tu vas on te présente 70 mille, ca représente quoi?

CTM: Que pensez-vous de la piraterie ?

K-TINO: Ca tue. La piraterie tue l’artiste et l’art en même temps. Le Cameroun est vraiment un pays terrible. Les gens ne veulent pas que la culture vive avec ce genre de chose. Et les artistes qui encouragent cela ne sont pas sérieux. Il s’agit d’ailleurs de qui? Des gens qui marchent avec leurs disques dans le sac pour faire leur promotion. Et puis, il faut que les gens prennent leur responsabilité. Nous avons des syndicats, nous avons tout un ministère. Ce n’est pas à moi de dire que la piraterie est bien ou n’est pas bien.

CTM: Un message pour les artistes de l’heure?

K-TINO: Non. On risque de dire que je leur donne des leçons. Chacun doit faire la musique comme il la sent. Mais il faut savoir que c’est une culture que l’on véhicule. Si on l’oublie, il ya un problème. Voyez vous, au Gabon où je réside, les gabonais ont gardé leur style pour protéger leur culture. Mais au Cameroun, ce n’est plus le cas, et moi je dis qu’il faut faire attention.

CTM: A quand la prochaine sortie de Katino ?

K-TINO: Je n’aime plus dire quand je mets un disque sur le marché. Je préfère me taire. Le jour que je veux j’entre simplement en studio et je sors mon disque.

Propos receuillis par Damien Noma

 

About Cameroon Traveler (96 Articles)
Travel and Tourist Enthusiast

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 9,014 other followers