Latest...

Entretien avec Valérie, Miss Beach 2013!

L’événement prend de l’ampleur au fil des ans. Pour rendre votre séjour plus agréable sur la plage à la couleur chocolat de Limbé, l’Hotel Seme Beach par son Directeur M. Yann Anoko a entrepris d’organiser annuellement un concours de beauté féminine pour dénicher la mascotte des plages. Le concept de Miss Beach entend promouvoir le tourisme tout en mettant en valeur la beauté de la femme africaine. Ce concours, qui fait courir beaucoup de monde et met en ébullition toute la ville de Limbe une fois l’an, a pour ambition de rendra votre séjour sur les côtes atlantiques du Cameroun encore plus agréable. La nouvelle coqueluche des plages a bien voulue répondre à quelques questions de CTM pour votre plaisir.

Valerie K. Ayem, Miss Beach

Valerie K. Ayem, Miss Beach

CTM : Qui se cache derrière le visage angélique de Miss Beach?
Valérie : Kesse Ayem Valérie Michelle est une jeune camerounaise originaire du sud-Cameroun (de la tribu Bulu) Je suis âgée de 19 printemps, étudiante en logistique et transport dans un institut supérieur de la place au Cameroun, troisième d’une famille de 4 enfants; Jeune fille dynamique, intelligente, joviale, sociale, pleine d’humilité, et surtout déterminée dans la vie.

CTM : Cela a certainement nécessité une certaine dose de courage de ta part pour que tu te présentes à ce concours. Que représente la compétition Miss Beach pour toi ?

Valérie : Oui… certainement il m’a fallu beaucoup de courage pour me représenter à cette compétition pour laquelle j’avais déjà eu à participer l’année dernière. Malheureusement, je n’avais pu arriver qu’au pied du podium, occupant la 4ème place. C’est la raison pour laquelle j’ai souhaité retenter l’expérience, puisque l’élection de miss Beach pour moi représente ce concours qui valorise la beauté de la jeune fille camerounaise et surtout estudiantine, promeut le tourisme camerounais dans un certain sens, mais célèbre aussi la nature à travers les personnes que nous sommes et l’environnement.

IMG_7612-copy IMG_9083-copy

 
CTM : Comment as-tu vécue la compétition, les différentes étapes… et l’annonce du résultat final ?

Valérie : Déjà la préparation pour la compétition a été très longue et difficile, non seulement physiquement, mais aussi moralement. Il me fallait une condition physique impeccable, travailler ma culture générale, ma tenue et mon défilé. Coté élection, ma sélection lors des castings régionaux ne s’est pas faite aisément étant donné que j’étais la dernière des 5 filles sélectionnées pour la grande finale dans ma région. Pendant celle-ci, les 19 autres candidates et moi nous sommes familiarisées de telle sorte que l’on aurait cru que nous étions en colonie de vacances, au vu de l’ambiance bonne enfant qui y régnait. Ensemble, on a eu à faire les différents ateliers (sport, caravane, défilés de mode, photo-shoots etc.). Le jour  de la grande finale, c’est vrai, il y avait cette tension dans l’air, puisque c’est une compétition avant tout. Même si nous étions là pour nous amuser, chacune de nous souhaitait gagner. Alors,  entre stress et anxiété, je ne savais plus où donner la tête. Mais, dès que le concours a débuté, je me suis sentie plus dégagée. Et à l’annonce du résultat, j’étais prise de panique jusqu’à ce que l’on prononce mon nom. Et là, j’ai fondu en larme (bien sure de joie).

CTM August 2013 Cover

Lisez l’interview integrales avec photo inédites dans CTM!

CTM : ET les autres participantes… tes concurrentes pour cette édition…

Valérie : Toutes les candidates étaient belles, chacune avec ses atouts et son charme. Mais, hélas… il fallait une gagnante et c’est moi qu’on a choisi.

CTM : La plage (beach), cela représente quoi pour toi ?

Valérie : Alors, la plage et l’eau pour moi, elles représentent la pureté, la vie, l’espoir au loin, un espace de convivialité (plage), d’amour  et l’une des meilleures choses que DIEU ait eu à créer après l’Homme.

CTM : Le Cameroun est certainement un très beau pays mal connu à l’étranger, quel rôle Miss Beach compte-t-elle jouer pour la promotion du tourisme Camerounais?

Valérie : Alors en tant qu’ambassadrice,  je vais  promouvoir le tourisme camerounais aussi bien sur le plan national qu’international, car le Cameroun est une Afrique en miniature à elle toute seule. Il  regorge une multitude de richesses que j’ai hâte à faire découvrir et  à en parler. Je sensibiliserai également la population pour une meilleure conservation de ces sites touristiques car il en va de la survie du tourisme camerounais.

Valerie K. Ayem, Miss Beach!

Valerie K. Ayem, Miss Beach!

CTM : Quels sont tes destinations touristiques Camerounaises préférées ? Quelles destinations conseillerais-tu aux touristes et voyageurs qui arrivent au Cameroun ?

Valérie : Bien sûr l’hôtel Seme Beach, sa magnifique plage et piscine naturelle, le zoo et le jardin botanique de Limbe, les chutes de la lobé à Kribi, le sublime parc de Waza au nord, les hauts plateaux de l’ouest et leurs chefferies traditionnels, les plaines du sud, la forêt de l’Est-Cameroun et sa population indigène. En ce qui concerne les destinations touristiques, je conseillerai sans doute celles que j’ai eues à énumérer plus haut, en commençant par l’hôtel Seme Beach de limbe bien évidement.

CTM : Maintenant, parlons gastronomie : quels sont tes plats (Camerounais) préférés. Si tu devais recevoir des visiteurs illustres (comme nous… rire), que nous proposerais-tu comme menu qui nous ferait revenir plusieurs fois après pour te rendre visite (miam, miam…) ?
IMG_7940
Valérie : Pour les mets, je les recevrai avec du bon Ndolè au poisson fumé et crevettes, accompagnée du plantain  mur et des miondos. Mais également du Touba (plantain pillé) avec du nfianhondo (sauce d’arachide grillé) à la viande de brousse.

CTM : Peut-on lire dans le future de Miss Beach? Peux–tu partager tes rêves avec nous ?

Valérie : Pour mon futur, je compte déjà poursuivre mes études. J’aspire ouvrir ma  propre société de transit, mais aussi qui sait… par la grâce de DIEU ravir la couronne de miss Cameroun un jour.
CTM : Un dernier mot pour les lecteurs de CTM ?

Valérie :  Déjà continuer à rester fidèle à CTM, croire en soi, être persévérant dans tout ce qu’on fait car un jour on obtiendra ce dont on désire par la grâce de DIEU.

Bisous, Valérie!

Lisez L’interview intergrale dans la version digitale de CTM!

 

1 Trackback / Pingback

  1. MISS BEACH CONTEST BRINGS FUN TO LIMBE « The Cameroon Traveler Magazine: Cameroon tourism, travel, lifestyle and leisure guide

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s